Code Lyoko Rebirth

Makasetoke ! ^0^
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jardin du Collège

Aller en bas 
AuteurMessage
Ulrich Stern

avatar

Messages : 100

MessageSujet: Jardin du Collège   Mar 29 Mai - 5:43

Ulrich fit claquer la bulle de son chewing-gum pour la énième fois alors qu'il regardait par l'enbrassure de la porte derrière laquelle il se tenait. D'habitude, les bulles, c'était pas du tout son genre, pour la raison simple qu'il le faisait mal et que comme maintenant, la plupart du temps elles finissaient étalées sur ses lèvres et sur ses joues pour les plus grosses. Mais à l'instant, il s'ennuyait à mourir et se félicitait d'avoir au moins pensé à prendre un paquet de chewing-gum pour le chemin qui le conduirait chez Yumi, où il comptait se rendre.

Il avait déjà beaucoup souffert au moment de quitter sa chambre, qu'il partageait avec Odd et qui était du genre a avoir un sommeil très lourd une fois endormie. Le problème venait du fait qu'il dormait souvent bien plus tard qu'Ulrich qui lui était un gars normal, contrairement à Odd, qui accro aux jeux, y jouait sans se soucier de l'heure. Lorsqu'il était particulièrement prit dans son jeu, au lieu de se fixer une limite comme n'importe qui d'autre, il continuait à jouer jusqu'au matin et rattrapait ses heures de sommeil en séchant les premiers cours et ne se levait que pour ceux de l'après-midi. Ulrich, qui était plutôt du type à s'endormir en quelques minutes une fois confortablement installé dans son lit, avait du se forcer à quand même faire semblant de dormir en se couchant à une heure raisonnable pour ne pas éveiller les soupçons de son compagnon de chambre. Et il du, comme attendu de Odd, l'accro à la DS, attendre plus d'une heure avant que le nabot ne se décide à aller se mettre dans son lit et encore attendre une demi-heure avant d'oser se lever en se disant qu'il s'était finalement endormie. Le problème ne s'arrêtait pas là toutefois, car bien qu'Odd avait le sommeil lourd, on n'était jamais trop prudent et Ulrich avait passé au moins cinq minutes à réussir à sortir de la chambre en prenant son temps pour être certain qu'Odd ne serait pas réveillé par le bruit. Ainsi, il avait prit un peu de retard sur son temps puisqu'il était déjà minuit passé au moment où il était arrivé devant la porte du jardin.

Mais même là, il prenait encore du retard à cause du fait que le jardinier du collège était en train de travailler sur ses plantes en pleine nuit. Ulrich qui pouvait voir le jardin et le ciel d'où il se trouvait, était forcé d'avouer que la vue était très belle grâce à la pleine lune qui éclairait comme en plein jour les arbres et les fleurs. Peut-être que le jardinier était très romantique et préférait se mettre au travail au moment où le coin était le plus beau. C’était compréhensible, si on prenait en considération que vu son job de merde, sûrement que l'homme en question n'avait pas de femme et donc pas de vie sociale pour se permettre de travailler à une heure pareille. En attendant qu'il dégage, il gâchait bien la vie d'Ulrich qui était obligé d'attendre derrière la porte avant de pouvoir passer, et occupait son temps à faire claquer des bulles de chewing-gum en regardant la lune.

Ça commençait à faire longtemps, et il commençait à avoir mal aux yeux. Il était à peu près sûr qu'il avait les yeux rouges au moment où il entendit quelqu'un siffler et qu'il baissa les yeux pour voir le jardinier rentrer dans un autre bâtiment, celui de l'administration, sans doute comptait-t-il sortir du collège par-là. C'était évident qu'il n'utilisait pas, car ne connaissait pas la même méthode qu'Ulrich. La voie étant finalement libre, Ulrich pressa la poignée à la hauteur de sa poitrine de l'immense porte qui se mit à grincer et sortir s'en prendre la peine de bien la refermer puisqu'étant très vieille, il savait qu'elle se rouvrirait de toute façon avec le vent. C'était bien à cause de ses bâtiments vieillots, de ses murs fins et de ses portes qui ne se fermaient même pas que le collège était aussi glacial en hivers. On s'y croirait au moyen âge. Ulrich traversa le jardin en shootant dans les cailloux et arriva devant la plaque d’égouts dans laquelle il avait maintenant l'habitude de se faufiler presque tous les mois pour se rendre à l'usine en vitesse éclair et aider ses camarades. Elle permettait de rejoindre la partie de la ville où se trouvait l'usine, mais aussi, si on savait s'y repérer, d'aller jusque dans la zone résidentielle où vivait notamment la famille Ishiyama. Ulrich ignora le cadavre d'oiseau mort vautré sur un appuis de fenêtre en se disant que le laisser à la vue de tous permettrait de faire flipper et de surtout dégoûter les élèves le lendemain matin alors qu'ils se rendraient au réfectoire pour petit-déjeuner. Il se glissa simplement le long de l'échelle et se débrouilla avec quelques difficultés pour refermer tout seul la plaque derrière lui. Puis il attrapa son moyen de transport habituelle et commença à glisser en direction de Yumi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Jardin du Collège
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oiseau dans la savane (jardin Africain)
» The cement garden/Le jardin de ciment
» Le jardin de Claude Monet à Giverny
» Le jardin indonésien de Pairi Daiza
» L'écureuil de mon jardin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Code Lyoko Rebirth :: France :: Kadic-
Sauter vers: