Code Lyoko Rebirth

Makasetoke ! ^0^
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Critiques

Aller en bas 
AuteurMessage
Aelita Schaeffer
Bébé éléphant
avatar


MessageSujet: Critiques   Sam 26 Jan - 0:25

Voici un sujet qui j'espère sera un maximum utilisé ! J'apprécie grandement lire des critiques des choses que j'aime car quand on lit des vrais, des bonnes, on apprend beaucoup de choses. Cependant, il est rare de réussir à trouver sur le net des vrais critiques. Il s'agit bien souvent de simples commentaires, parfois longs, mais tout de même. C'est pourquoi je conseillerai à tous de ne pas poster ici s'il ne sait pas écrire un minimum convenablement, s'il n'est pas capable de retenir ses émotions et d'écrire objectivement et également s'il ne sait pas argumenter comme il se doit.

Si vous voulez poster une critique, il faut qu'il s'agisse d'un épisode précis, pas d'un ensemble. Seulement de Code Lyokô Évolution, pas de vieux épisodes poussiéreux à ressortir. Quand vous argumentez, détaillez et soyez clair quand vous parlez d'une scène en particulier, par exemple en postant des captures d'écran. Ne discutez pas que de vos impressions globales, parlez du scénario, des jeux d'acteurs, de leurs présentations, de l'action, des enchaînements de scènes, de l'ambiance, des fonds sonores, etc. Tout ce que vous voulez en somme. J'insiste sur la présentation de votre critique ! Pas de fautes, utilisez Bon-Patron pour plus de sûreté ! Et soignez votre message. Une critique est faîte par quelqu'un qui aime parler et qui a le goût des gros pâtées bien entendu. Alors un minimum de trente lignes est exigé ! Sinon, ce n'est pas une critique, mais un commentaire.

J'insiste, détails, détails ! Le mieux est d'écrire le poste tout en regardant l'épisode concerné, quand on se concentre pour décrire ensuite, on repère des trucs en plus. J'espère bientôt avoir des avis. :-)

Épisode : XANA 2.0.


L'épisode étant le premier de cette nouvelle saison, qu'on pourrait appeler aussi nouvelle série, il est le plus important et c'est sur celui-ci que les fans de Code Lyokô se jettent voracement pour ensuite aller donner leurs avis, bien souvent négatifs, un peu partout. En effet, ce premier parmi tant d'autres, n'a pas fière allure comparé aux suivants. Je les ai regardé et je peux donc affirmer que les jeux des acteurs s'améliorent grandement par la suite et on peu constater dès l'épisode trois qu'ils sont déjà beaucoup plus à l'aise dans leurs personnages. Cependant, en oubliant les suivants, je l'ai, la première fois déjà, trouvé très bon. J'ai parlé de l'appeler nouvelle série et ça parce que Code Lyoko Évolution se veut effectivement très différent de Code Lyokô. On peut percevoir énormément de changements dans ce premier épisode, même dans des éléments qui n'en nécessitaient pas spécialement comme par exemple les costumes des Lyokô-Guerriers sur Lyokô ou les tours. Pas nécessaires, mais pour moi quand même appréciés, je trouve agréable qu'ils aient remis au goût du jour de vieilles choses, les designs ainsi que les tours, pour continuer avec cet exemple, font maintenant plus futuristes et c'est exactement ce que Code Lyokô voulait déjà à l'époque. Au départ, tout était très Japon féodale, Code Lyokô s'inspirant fortement de la culture japonais – une geisha, un samourai, un homme-chat et une pink-girl - ainsi que l'époque Édo – paysages désertés - mais en rendant tout plus futuristes par la suite, le clin d’œil allait toujours au Japon, puisque ce dernier est un des meilleurs exemples de pays étant en avance technologiquement et également un de ceux qui popularisent le future le plus. Tout ça fait que cette amélioration des décors me paraît tout-à-fait correct. De plus j'aime quand le travail est élargie, au lieu de se contenter d'actualiser la partie Hors-Lyokô avec du live-action. Ça renforce l'idée que Code Lyokô Évolution est bien une « évolution ».


Bon, revenons-en à notre épisode. La première chose qu'on est en mesure de juger quand il commence, c'est la photographie. À travers les yeux d'une adepte de dramas asiatiques, elle semble tout-de-suite assez bonne. En effet, si vous avez l'habitude des séries japonaises ou chinoises, vous avez aussi celles des photographies bas de gamme. Oui, ça existe, malheureusement. Une grande partie des films et séries chinois par exemple, sont à petits budgets. J'imagine que Code Lyokô Évolution n'a pas non plus énormément d'argent, pourtant sa photographie est relativement acceptable, elle est nette, par contre elle n'a aucun filtre, et pour une personne comme moi qui adore les atmosphères particulières, le filtre a son importance. Là, il n'y en a pas, mais ça passe du fait que la qualité d'image corresponde au minimum acceptable. Le problème à ce niveau-là serait plutôt dans la manière de tourner, beaucoup de plans à distance, beaucoup moins de rapprochés, et surtout pas de plans en plongé, contre-plongé, ou n'importe quoi d'autre. J'aime beaucoup quand la caméra se centre sur les pieds d'une personne qui marche, sur sa tasse quand elle la pose sur la table, sur ses doigts quand elle passe ses cheveux derrière son oreille, bref des beaux plans et surtout que ça bouge ! Les plans doivent souvent changer et non rester pendant une minute entière immobile. Le cas de Code Lyokô Évolution n'est pas excessif, quand il y a de l'action, il y a bien différents plans et ça bouge bien. Il existe des films dans lesquels même quand l'héroïne est sur le point de se faire descendre, la caméra reste immobile... Bref, pas là. Autre problème, les slow motions pas toujours bien utilisés, pas placés aux bons moments, par exemple quand Odd s'apprête à frapper le spectre de Jim, ou sur Lyokô. Mais ils ne sont pas souvent utilisés, donc on peut facilement les oublier et puis c'est déjà une bonne initiative de la part des réalisateurs je trouve.


Passons à un autre point, je sens que celui-là est ennuyant, mais il devait être dit et je n'aurais pas à le répéter par la suite, logiquement il devrait rester le même. L'épisode commence donc avec une rapide présentation des personnages principaux de façon à rafraîchir la mémoire des anciens fans et de leur permettre de reconnaître les personnages, mais aussi afin que les nouveaux, ceux qui regardent sans avoir vu Code Lyokô préalablement, puissent mettre un nom sur ces têtes. On voit donc leurs visages, mais aussi leurs attitudes, très rapidement. Ulrich apparaît donc toujours aussi réservé, il se garde de commentaires devant Jim. Odd au contraire est parfaitement décontracté et n'a pas oublié son humour, chose rassurante. Jérémie est bel et bien l'intello de la classe passionné d'informatique et Aelita n'est plus la gentille et presque candide fille qu'elle était dans la saison une, mais bien celle qui aime découvrir et surtout s'amuser comme elle l'était par la suite, on le voit à son commentaire et son sourire. Malheureusement, sur une image de l'épisode quatre, on a un plan qui montre Aelita, souriante et discutant avec tout le monde tandis qu'à côté d'elle, Jérémie tire la tronche, obsédé par son travail et sûrement crevé. Il résume parfaitement les deux personnages ainsi que leur relation. Cependant, c'est le seul moment de ces quatre épisodes où Léonie respecte le mieux son personne, car la plupart du temps, elle est molle et sans expression.


Elle est le personnage qui me déplaît le plus. Je suis sûre qu'elle sait comment est sensée être Aelita, mais elle ne sait simplement pas la jouer. Quand elle attend devant la caméra et qu'elle n'a rien de spécifique à faire, elle est raide comme un piqué et ne fait rien, alors que les autres savent improviser et faire des gestes et des expressions adaptées. Je pense à l'épisode quatre, encore une fois. Quand Yumi sort de son scanner, sauvée, Odd donne une tape dans le dos d'Ulrich, comme pour dire « je t'avais dit que tout allait bien se passer », preuve qu'il n'a pas oublié qu'il est supposé être le meilleur ami du brun. Ils vont dans l'ascenseur et quand Yumi se retourne, sa main frôle celle de son compagnon. Fidèle à son personnage, celui-ci retire immédiatement sa main et la place maladroitement sur sa hanche avant de sourire à Yumi et que celle-ci le lui rende. Ils ont très bien agit et pourtant le geste était involontaire et donc le tout était tout-à-fait improvisé. Ils ont même réussit à rajouter du fanservice où y'en avait pas. Malgré tout, comme je l'ai dit plus haut, dans l'épisode quatre elle sourit et elle fait tout de suite mieux dans son rôle, évidemment le contexte fait quand durant tout l'épisode elle fasse la tête, mais quand même, j'ai l'espoir qu'au fur-et-à-mesure, elle rentre dans son personnage et que ça commence déjà à s'améliorer.


Bref, juste après la brève introduction des visages de nos héros, on en a une rapide de leurs situations. Odd s'inquiète pour Ulrich parce qu'ils sont amis et remarque que ce dernier en est toujours au point mort avec Yumi, il ne lui a toujours pas dit qu'il l'aimait. À croire que ce couple restera pour toujours celui des amoureux refoulés. Un peu après, William est même en train de draguer la brune. À la fin de la saison quatre pourtant les choses avaient l'air d'avoir terminé beaucoup plus claires : William savait qu'il n'avait aucune chance face à Ulrich et celui-ci savait que Yumi l'aimait. Pourtant pendant trois mois on dirait qu'ils ne se sont toujours pas décidés. Puisque l'épisode commence là-dessus, on peu supposer que la romance sera très présente. ( Shit. ) C'est une bonne chose pour les fans puisqu'une grande majorité d'entre eux sont avides de fanservice et d'amour entre les personnages.


Pour continuer avec les choses qui ne changeront jamais, Ulrich se prend un vent monumentale quand il arrive finalement à prendre son courage à deux mains – ce qui lui avait déjà demandé du temps – et à se diriger vers Yumi pour lui déclarer sa flamme et que c'est pile le moment que choisit Will pour revenir en remettre une couche avec la japonaise juste sous ses yeux, et cette dernière bien entendu, qui ne se rend même pas compte de sa « cruauté ». Cruauté car elle a visiblement parfaitement conscience qu'Ulrich l'aime, mais qu'elle accepte tout de même les avances de William. Elle ne lui répond pas et c'est sans doute pas par négligence ou méchanceté, plus par gentille, mais quand même. Quand notre cher allemand s'en rend compte, il s'arrête tout-de-suite et est apparemment en train d'hurler à l'intérieur de sa tête. ( C'est un truc qui était bien connu je crois, les internal screams d'Ulrich, parce que sa timidité fait qu'il garde ses colères – fréquentes - pour lui, jusqu'à ce qu'il craque et qu'il saute au cou de William généralement. ) Il a l'air bien frustré pendant quelques secondes le temps que Will se décide à virer son cul. Enfin il a le champ libre et se présente face à sa copine, mais il bégaie et deuxième vent alors qu'il commençait il est interrompu. Quand il arrive Yumi a l'air de s'être inquiétée un peu vite, preuve of her concerns.


Au sujet des attaques de XANA, elles me laissent perplexe, j'ai du mal à saisir pourquoi celui-ci laisse apparaître des codes sur l'écran d'ordinateur du CDI ou pourquoi il fait sauter un haut-parleur. Il n'attaque pas avant un moment et même si ce n'était pas le cas, ces « attaques » n'avaient aucun intérêt. Peut-être qu'elles étaient là pour attirer les Lyokô-Guerriers et les pousser à rallumer le supercalculateur. Le fait qu'Aelita soit la seule à les voir me paraît étrange aussi. J'aurais pu comprendre que les autres assistent aussi aux codes, mais ne croient pas au retour de XANA, ou que surpris ils n'aient pas comme elle tourné les yeux vers l'écran, mais dès la deuxième attaque, ils auraient dû regarder les fils électriques qui s'illuminaient. Je suppose que ce n'est pas nouveau qu'Aelita soit la seule à s'inquiéter, elle et son père sont directement liés à XANA et Lyokô donc son énervement me semble logique et le fait qu'elle réagisse aussi vite évite aux personnages de prendre une journée entière à enfin se décider à rallumer l'ordinateur et donc à faire avancer les choses.


Le moment de leur concertation est intéressant aussi. Ils se demandent s'ils doivent rallumer l'ordinateur pour vérifier que tout soit en ordre. Aelita prend le tout très au sérieux et veut absolument le faire, Jérémie au début n'était pas trop pour car pas inquiété des attaques, mais la persistance de sa copine le convainc, elle est sûre de ce qu'elle a vu et lui comme toujours préfère être trop prudent que pas assez. Yumi de son côté ne croit même pas Aelita, pour elle XANA est mort avec Lyokô et il n'y a aucune raison que son retour soit possible. Elle tenait à mener une vie normale auparavant et elle n'a pas envie de la perdre maintenant qu'elle l'a. Elle n'avait jamais été une fighter dans l'âme et pour elle il n'y a rien d’alarmant, Aelita se fait des films parce qu'elle a trop peur de XANA ou pire, invente tout pour retourner sur Lyokô, le paradis virtuel de son père. Elle a même l'air légèrement irritée par le comportement impertinent d'Aelita, qui elle-même s'énerve contre eux à cause de leur manque de motivation. Odd est intéressant parce qu'il ne dit rien, mais plus tard son plaisir quand il arrive sur Lyokô est évident. D'ailleurs il y va alors que seule Aelita voulait vérifier que tout allait bien. Il fonctionne à ce moment-là par énigmes, quand il rejoint Aelita il ne dit pas pourquoi il l'accompagne et personne ne le lui demande. Quand Jérémie s'apprête à glisser cette carte pour tout rallumer, il dit « allez remet le chauffage » au lieu de « vas-y rallume Lyokô ». Mais malgré son silence, on sait bien sûr qu'il veut retourner sur Lyokô et pourquoi : pour s'amuser ! Alors qu'ils sont en train d'en discuter et qu'il garde le silence, il ne dit rien, mais on sait qu'il veut y retourner grâce à la présence d'une manette de console dans ses mains. Très explicite. Pour lui Lyokô a toujours était une sorte de jeu. Quand Ulrich donne son point de vu, il lui propose de la prendre et donc de changer d'avis. Ça suggère aussi que ce dernier est quelqu'un qu'on peut convaincre, mais il préfère rester sur la même position que Yumi. Il est cela dit ambiguë puisqu'il sourit au moment du rallumage alors qu'il s'y était opposé.


Pour la suite, j'ai déjà parlé de la partie sur Lyokô et je viens de décortiquer la moitié de l'épisode, je laisse le reste à qui a envie de faire une critique, qu'il puisse analyser toutes les scènes de la seconde partie, après l'allumage. Sinon globalement, les jeux d'acteurs étaient pas médiocres, mais maintenant que j'ai bien regardé, je les trouve pas mal non plus. Au début, j'ai enchaîné les trois premiers épisodes du coup j'ai retenu surtout leurs performances du troisième dans lequel elles étaient beaucoup mieux. Dans le premier en revanche, ils m'ont laissé une impression de petite série française qui passe les dimanches midi depuis dix ans. Ils parlent d'une manière un peu molle et parfois pas trop naturelle – surtout Léonie. Ils ont l'air d'avoir été posé là et on voit trop qu'ils ont conscience qu'ils sont filmés – surtout pour Léonie encore une fois, mais aussi Ulrich, même s'il se débrouille mieux qu'elle au niveau des expressions. Dès l'épisode suivant cependant on sent déjà une nette amélioration et je trouve ça super qu'ils évoluent aussi vite. Du coup j'ai pas trop d'inquiétudes quant à l'avenir, ils seront sûrement parfaits dans une dizaine d'épisodes. La seule chose que je regrette c'est qu'un épisode soit trop court. Dans celui-là par exemple, on apprend beaucoup de choses et il y a vraiment de l'action, mais elles s'enchaînent trop vite alors que certaines avaient besoin qu'on s'attardent dessus. Je regrette que dans un épisode à venir, il y ait un thème génial, mais qu'il passe trop vite et qu'on puisse pas en profiter.

Voilà, je m'arrête là et laisse la suite à qui veut. :-)

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi

avatar


MessageSujet: Re: Critiques   Sam 26 Jan - 17:21

Quelle critique travaillé =) J'ai le droit de commenter ta critique ou je dois poster ici que pour écrire aussi une critique ? Bon dans le doute, je commente.

Au sujet des caméras à proprement parlé, moi aussi c'est ce qui m'avait fait le plus peur quand j'avais regardé la première fois, c'est la chose sur laquelle je me suis focalisé le plus au point que limite j'ai pas juger le reste. J'angoissais parce que ça avait pas l'air de faire des efforts de ce côté là, comme tu dis les plans étaient généralement loin, parfois près mais pas assez, pourtant les plans rapprochés sur des petits détails, comme tu le dis si bien, sur des gestes comme les pieds, rendent tout de suite le tout beaucoup plus esthétique et ça fait plus professionnel. Mais pour moi ça passait quand même, parce que de temps en temps, la caméra est bien mobile ! Quand Yumi soutien Ulrich et qu'elle décroche son téléphone, le plan est super jolie, un peu en biais qui tangue légèrement sur le côté : ce plan a sauvé l'épisode niveau tournage =) Je me disais que c'était mal filmé jusqu'à ce que je vois ça. Ils ne le font pas souvent, mais ils peuvent faire de beaux plans s'ils le veulent, dommage qu'ils le fassent pas plus souvent.
Acting : comme toi, le fait qu'ils soient nul dans le premier épisode mais meilleur après n'est pas passé inaperçue ! Surtout pour Léonie, dans la premier épisode, ça se voyait vraiment qu'elle était pas à l'aise, qu'elle commençait. Elle innovait pas, et d'ailleurs elle ne le fait pas vraiment non plus après. Le plus flagrant c'est la première fois qu'on les voit descendre dans les égoûts pour rejoindre l'usine : quand Jérémie descend à son tour, tout le monde l'attend et alors que Léonie est en stand still tout à fait raide et mal à l'aise, tout les autres sont super naturelle et se contente pas d'attendre comme elle le fait, Yumi par exemple est appuyé sur le mur avec une pose super détendue. C'est elle qui m'avait laissé la meilleur impression justement à cause de ça, on voit qu'elle est dans son élément, que la caméra, elle y fait même plus attention.
J'avais pas remarqué la scène Ulrich/Yumi dans l'ascenseur =) C'est la qu'on voit la différence entre des acteurs et des novices, eux sont vraiment rentrés dans la peau de leur personnages, au point où ils peuvent improviser sans problèmes et toujours donner une Yumi vibe, Ulrich vibe. Alors que Léonie, si ça lui arrivait elle ne réagirait pas car ne saurait pas comment elle doit le faire, la scène n'ayant pas été écrite au préalable dans ses scripts < < Du coup elle sortirait direct de son perso, sans le vouloir. Déjà y est-elle rentré un jour ? < < Depuis que je regarde Code Lyoko Evolution, j'ai l'impression qu'Aelita est morte. On aurait dit que Léonie était une nouvelle fille et qu'Aelita n''était plus dans les personnages, s'aurait été pareil. En fait y'a que Yumi et Odd, que je trouve rendent bien leur character feeling.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Critiques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Code Lyoko Rebirth :: Hors RPG :: Discussions-
Sauter vers: